Dushanbe

Dushanbe, capitale du Tadjikistan, donne plutôt l'impression d'une ville de province, pas très belle mais assez agréable avec ses arbres et ses avenues très ombragées.

Avenue Rudaki, principale artère nord-sud de Dushanbe

L'entrée nord, où se trouve la gare routière des taxis pour Khudjand et la vallee de Zeravshan, est tout près de la grande cimenterie et de sa collection de fresques en carrelage.

Entrée nord de Dushanbe. Fresques de la Sement Zavod.

Rustan Isoev : "Повсюду со мной ты Душанбе"

Dushanbe. Centre-ville, avenue Rudaki.

Les vacances scolaires ont déja commencé en Ouzbékistan mais ici pas encore : on ne voit pas encore de jeunes se baigner dans les fontaines de la ville, comme pendant l'été 2012.

Dushanbe, une allée du parc Rudaki

Le ramadam va commencer mais ça ne devrait pas poser de problème, seulement une partie des tchaïkhanas ou restaurants seront fermés à midi.

Zelyoniy bazar, un petit marché aux fruits & légumes

Au petit hôtel Greenhouse conseillé par un Australien croisé à Samarqand, je retrouve par hasard Alexia et Daniel, et Jeff et Xavière. Je fais la connaissance de Niko, un Autrichien qui voyage avec un prototype de vélo équipé Pinion + courroie.

Susanne me rejoint, et doit attendre 2 jours que l'OVIR veuille bien l'enregistrer et lui rendre son passeport. Je profite de cette pause pour changer les freins et la chaîne de mon vélo. Dushanbe. Kiosque-boucherie près du TSUM On s'offre un dernier délicieux repas dans un restau géorgien cher (10€ par personne pour le repas, sans compter le vin), on remplit les sacoches avec de la nourriture qui résiste à la compression et à la chaleur. Et ensuite, on va essayer de rouler un peu en direction du col Khaburabod et du Pamir avant la grosse chaleur du début d'après-midi.

Petite rue calme près de notre gîte Green House

Annexes

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet