Khush omaded !

Ceci est le premier billet. Le blog se lit de gauche à droite, et, grosso modo, de bas en haut.

Invitation pour une pause-thé au bord de la route. Kurdistan iranien., mai 2014

Nigina Amonqulova : "Khush omadi yor"

Pour ceux qui ne me connaissent pas : mon adresse électronique perso ne traîne pas sur la toile, et je n'ai pas l'intention de faire de la pub, ni de raconter toute ma vie sur internet. Ma première motivation en créant ce blog est essentiellement de donner des nouvelles à mes proches pendant mon absence, et de faire voyager un peu, virtuellement, ceux d'entre eux qui n'ont pas la chance de pouvoir prendre 6 mois de congé sans solde. Mais si ça peut intéresser d'autres lecteurs, bienvenue sur ces pages !

Pour les initiés : pendant le voyage, je me connecterai irrégulièrement à internet (fréquemment en Iran, rarement au Tadjikistan). J'aurai une autre adresse électronique chez yandex.ru, parce que free.fr est bloqué en Iran, et ne sait pas afficher le cyrillique. Je garde mon numéro de mobile, et je pourrai lire mes SMS, mais je n'aurai peut-être pas toujours accès à ma messagerie vocale. Attention : appel vocal 2,9 €/minute ; internet 13,3 €/Mo ; et ce sera hors forfait.

хуш омадед ? خوش آمدی

Pourquoi khush omaded ? Parce que j'ai été impressionnée par l'hospitalité persane lors de mes précédents voyages. "Хуш омадед" , ce sont les 2 premiers mots de tadjik que j'avais appris en 2012. Ca se traduit par Soyez bienvenu(s). La version iranienne est خوش آمدید habituellement transcrite khosh omadid , ou khosh omadi au singulier quand on tutoie l'hôte.

Bivouac convivial : Gulmira nous a servi un plateau repas devant la tente, et le petit-fils aîné d'Abdurahmon essaie mon appareil photo. Vallée de Zeravshan, Tadjikistan, août 2012

Annexes