Bande son et RKI (РКИ)

Ile de Kizhi, sur le lac Onega. Excursion depuis Petrozavodsk RKI, c'est l'abréviation de Русский язык как иностранный , c'est-à-dire russe comme langue étrangère. Utile pour voyager en ex URSS. Et on ne s'ennuie pas avec la grammaire russe... J'ai consacré mes dernières vacances d'été avant ce voyage à un stage intensif de russe, pour essayer de passer du niveau survie+ au niveau B1-.

Ma prof de russe à Grenoble m'avait donné un conseil judicieux pour ce stage : éviter Moscou et Saint Petersbourg. En effet, dans ces 2 villes, la densité de touristes est suffisamment élevée pour que de nombreux habitants s'adressent aux étrangers en anglais, allemand ou français. Alors que dans le reste de la Russie, on est vraiment immergé dans la culture russe.

Comme j'avais du mal à me décider entre les 2, j'ai passé 2 semaines à Petrozavodsk et 2 à Novossibirsk. C'était très bien, à part l'idée de couper en 2 fois 2 semaines ; il y a de bonnes écoles de russe dans toute la Russie. Les profs appliquent généralement la méthode consistant à ne parler que russe pendant la totalité des cours, et ils ont d'inépuisables stocks d'exercices sur les déclinaisons, les adjectifs, les verbes de mouvement,... Hall de la gare de Novossibirsk : côté rue à l'heure locale, côté rails à l'heure de Moscou

Novossibirsk se trouve précisément à la longitude du milieu de la Russie. J'avais été impressionnée le jour où des alpinistes russes croisés lors d'une randonnée dans les Monts Fan (nord du Tadjikistan) m'avaient dit que non, ils n'avaient jamais randonné dans le Caucase parce que c'est trop loin. Le Caucase, trop loin pour des Russes ? Ben oui, ils étaient de Novossibirsk. Leur terrain de jeu, c'était l'Altaï et le Pamir. Novossibirsk est déjà 200 km à l'est du point le plus oriental que j'ai atteint en Asie centrale (camp de base du Khan Tengri, à la frontière Kyrgyzstan-Kazakhstan/Chine)...

Novossibirsk : le plus grand opéra de Russie.

Ivan Kupala: "Росы", album Радио Награ

Un petit peu de musique pour commencer à se mettre dans l'ambiance. A Novossibirsk, ce morceau (cliquer ci-dessus ou dans Annexe en bas de page) m'accompagnait chaque matin, quand j'allais, avec mon petit baladeur mp3 dans ma poche, prendre mon trolleybus 13 et mes cours de russe. Je l'avais entendu en début de séjour, dans une salle du musée des arts populaires, et comme j'étais tombée en arrêt devant la télé qui passait ça en boucle, la gardienne du musée m'avait copié la bande son sur ma clé USB.

Lac Onega. Excursion de Petrozavodsk à Kizhi

A titre indicatif, voilà ci-dessous le paragraphe ci-dessus après un passage français -> russe puis russe -> français dans Google Translate:

Un peu de musique pour commencer votre humeur. À Novossibirsk, cette partie (cliquez sur Application ci-dessous) me ont accompagné chaque matin quand je suis allé avec mon lecteur mp3 peu dans votre poche, prendre mon camion et mes 13 leçons de russe. Je ai entendu le début du séjour dans la salle du Musée d'Art populaire, et comme je suis tombé la télévision avant de passer dans la boucle, conservateur Je ai copié la bande originale de ma clé USB.

et même exercice français -> russe puis russe -> français avec Yandex Perevodčik :

Ton navigateur de musique pour commencer à se mettre dans l'ambiance. A Novossibirsk, ce morceau (cliquer dans l'Annexe ci-dessous), qui m'accompagnait chaque matin, quand je marchais, mon petit lecteur mp3 dans la poche, prendre mon trolleybus 13 et mes cours de russe. J'ai entendu au début du séjour, dans la salle du musée de l'art populaire, et, comme je suis tombée en arrêt devant la télévision, qui s'est déroulé ce cycle, conservateur du musée ai copié la bande sonore sur une clé USB.

Conclusion : pour traduire du russe ou vers le russe, Яндекс se débrouille mieux, mais Google est plus amusant :-)

Petit coin de taïga entre Novossibirsk et Barnaul

Annexes

Commentaires

1. Le 25 juin 2016, 12h11 par Flower

Une musique qui met en forme pour la journée et pour commencer cette nouvelle blog-aventure !!!

2. Le 4 mar. 2019, 17h11 par encore moi

-- ah, on vient de me signaler l'existence d'un nouveau traducteur en ligne nettement plus performant. Vous pouvez voir vous-même à cette adresse :

https://www.deepl.com/translator

Le choix de langues est moins étendu, mais la qualité des traductions est sensiblement meilleure. Même la version bridée gratuite traduit mieux que Google et Yandex. L'inconvénient, c'est que les traductions sont nettement moins cocasses...

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet