Des alpages aux containers. Arrivée à Osh.

Yourtes et roulottes dans la descente du col Taldyk Après les 3 cols "40 ans du Kyrgyzstan" (3550m), Taldyk (3615m) et Chyrtchyk (2388m), il n'y a plus qu'une longue descente en pente douce pour arriver à Osh.

On commence par rouler dans des alpages où les coins de bivouac *** ne manquent pas, mais il faut parfois les partager avec des yourtes, et donc courir le risque de boire le kymyz (lait de jument fermenté dans des outres en plein soleil).

Entre Gultcha et le col Chyrtchyk. Route kyrgyze typique.

Ordo Sakhna: "Эсиндеби"

Les troupeaux de chevaux, vaches, moutons et chèvres ont remplacé les yaks. Puis viennent les villages agricoles, avec des arbres fruitiers (surtout pommiers et abricotiers).

Vallée de la rivière Gultcha

Ces dernières journées de route sont jolies. La vallée de Gultcha est très colorée.

Camions de charbon dans la vallée de Gultcha

La route est bonne, faut juste se réhabituer à la chaleur, et à ne pas rouler au milieu car il y a plus de circulation que dans le Pamir. Et retenir sa respiration quand on est doublés par des camions de charbon, pour ne pas avaler trop de poussière...

Chyrtchyk, dernier col du voyage.
Jeunes kyrgyzes portant fièrement leur ak kalpak Au sommet du dernier col, un chauffeur de marshroutka m'a offert 2 succulentes pêches blanches que j'ai avalées dès qu'il a eu le dos tourné, et un pain que j'ai à peine goûté car il m'en restait encore un sur les 2 que Baboy m'avait donnés au col Uy Buluq...

Arrivée dans les faubourgs d'Osh. Fruits et légumes à gogo !

Enfin, un peu avant Osh, on roule entre 2 rangées de stands de fruits et légumes: tomates, concombres, melons, pastèques, abricots, pêches,...

Tapchan en terrasse d'un restaurant d'Osh

A Osh, j'ai commencé par faire une sieste géante dans une des guesthouses recommandées par des cyclo-voyageurs croisés dans le Pamir, puis j'ai visité des restaurants, le parc, et le bazar.

Le bazar d'Osh et ses containers

Beaux containers du bazar d'Osh Etonnant : le bazar est un énorme empilement de containers qui servent de boutiques. Je n'en avais encore jamais vu autant à la fois, sur 2 étages !

Bazar d'Osh, haut lieu de la récup de containers.

Le coin des joueurs d'échec dans le parc central d'Osh Une allée du bazar concentre les containers de souvenirs et divers produits artisanaux typiquement kyrgyzes, en particulier des objets en feutre (couvre-chef, tapis, chaussons,...). On y trouve aussi des instruments de musique traditionnels, dont un instrument à percussion en bois qui imite le bruit des sabots de cheval.

Instruments traditionnels kyrgyzes. Avec l'aide de ma voisine de chambre Monica, une cycliste roumaine qui termine son voyage au Kyrgyzstan en marshroutka suite à la rupture de son porte-bagages, je récupère au bazar quelques cartons pour emballer mon vélo.

Voilà, j'ai encore un énorme stock de photos à trier et des souvenirs plein la tête. Demain, je prends l'avion à Osh. Mes grandes vacances sur la route de la soie sont terminées...

Annexes

Commentaires

1. Le 2 oct. 2015, 19h14 par Patricia CAUSSANEL

Bonjour de Toulouse, Monique !
Nous nous sommes rencontrés au B&B Sarrafon à Boukhara ; j'étais avec mon frère JPaul et sa fille Marion et nous avions parlé de ton échappée à vélo de 6 mois... j'ai lu ton blog avec bcq d'intérêt et souhaiterai, à l'occasion, échanger avec toi, sur cette belle expérience.
Au plaisir de te lire et bon courage, j'imagine que l'on vit les choses différemment après un tel break !!
Patricia

-- oui, après un voyage comme celui-là, pourtant pas très long par rapport à celui d'autres cyclo-voyageurs que j'ai rencontrés en chemin, on ne revient pas exactement "comme avant". Et je repartirais bien, mais je suis de nouveau replongée dans le rythme vélo-boulot-dodo pour un moment... A une prochaine!

2. Le 20 nov. 2015, 11h04 par Oana Monica

Hello Monique,

How are you? It happens that I was looking through my pictures from the kyrgyz expedition and I remebered you. :)
That's how I read your article about your stay in Osh.
I hope that your memory cards are well and arrived to their sender in Tajikistan. I left it to an australian guy that was staying with us in Bishkek and it was about to cycle from there to Pamir.
Also, I left at the guest house all the stuff you left me, in order to serve to another cyclists while their stay in that extraordinary part of the World.

Cheers from Bucharest!
Oana-Monica

-- Mulțumiri Monica ! I am fine, although going back to work after such a 6 months break was a bit difficult. I would be happy if I can have a chance to do another trip like this one in the forecoming years.

I had once a phone call from an unkown tadjik number, maybe it was from Taalaybek, my host at the foot of Kyzyl Art, who asked me a copy of some photos + music on this memory card. But it was during working hours, I did not reply and he did not leave a message. I'll send him a postcard. I hope you are fine in Bucharest, and ready for new treks. I watched your blog freemiorita.ro , I enjoyed the Mongol rally video and your photos from Kyrgyzstan.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet