Tchaï et thé Un peu de musique classique iranienne pour rester zen : cf "Annexe" ou cliquer ci-dessous.

Homayoun Shajarian: "Simorgh va Zaal"

Pour les voyageurs non chapeautés par une agence, le consulat ouzbek de Téhéran exige une lettre de recommandation du consulat de notre pays d'origine. Après un premier contact par mel, je suis donc passée à la célèbre rue Nofel Loshato où se trouve le consulat de France.

Nofel Loshato, c'est Neauphle le Château, là où habitait l'ayatollah Khomeyni avant que la France lui offre son vol retour pour l'Iran (sont pas rancuniers, mes hôtes iraniens...)

Tchaï et sucre caramélisé Notre chère administration m'a accueillie poliment mais m'a fait poireauter 48 h parce que mon passeport était en attente chez la police iranienne. Et quand je suis repassée le surlendemain avec mon passeport et sa prolongation de visa iranien toute fraîche, ils m'ont remis la fameuse lettre cachetée sans même regarder mon passeport. Je suppose qu'ils voulaient juste tester si je suis bien élevée...

Entre temps j'avais réussi à imprimer la demande de visa ouzbek à récupérer sur le web evisa.mfa.uz , que j'ai déposée le lendemain matin dès l'ouverture. Tchaï et soucoupe La dame à l'accueil était aimable, et elle a bien voulu que je lui fourgue 2 photos d'identité avec hijab-photoshop. Je ne sais pas si c'est une bonne idée, mais d'après elle, "it does not matter" alors autant écouler le stock...

Comme ce n'est ouvert que de 9 h à 11 h et qu'il y a parfois des agents de voyage qui se pointent avec un sac plein de passeports et des dizaines de demandes de visa, vaut mieux arriver tôt. La file d'attente s'auto-organise : le premier Iranien qui arrive glisse une feuille de papier sur le portail et y inscrit son nom + numéro 1. Les suivants s'inscrivent à la suite. Et quand le consulat appelle "au suivant" (en persan), on entre chacun à notre tour sans bousculade.

Tchaï et qalyan Je suis aussi passée au consulat turkmène pour récupérer les formulaires de demande de visa. Pour la première fois depuis le début de ces longues vacances, mon interlocuteur m'a répondu en russe quand j'ai listé les langues que je comprenais plus ou moins.

Comme vous voyez, les photos n'ont aucun rapport avec le texte. Je meuble, car on n'a pas le droit de prendre de photos des consulats ou autres services de police. Et pendant mes temps morts, je consomme pas mal de thé. Pour info, le thé servi à côté de la soucoupe, c'est normal ici : la soucoupe sert à refroidir le thé. Si on le trouve trop chaud, on verse de la tasse dans la soucoupe et on boit la soucoupe. Et y a pas de cuillère, on prend un sucre dans la bouche et il se dissout au passage du thé.