Le musée Savitski

Le blog prend du retard sur moi (je suis à Khiva, et j'adore la vieille ville), faudra vous habituer aux mises à jour moins fréquentes.

Yulduz Usmanova : "Schoch va gado"

A Nukus, pas grand-chose de très photogénique, mais le musée Savitski, ou musée national des beaux-arts du Karakalpakstan, mérite qu'on s'y attarde.

Nukus.Musée Savitski.

Je n'ai aucune photo de l'intérieur, car il faut déposer sacs et téléphones mobiles au vestiaire. Et je n'avais pas le bon pantalon pour planquer mon smartphone dans la poche. Mais j'ai passé une journée au musée. Malheureusement pour moi le week-end il n'est ouvert que de 10h à 16h, au lieu de 9h-17h.

Site web offiiel du musée Savitski Un demi-étage est consacré à l'artisanat traditionnel karakalpak (tapis, broderies, yourte,...) et à des vestiges archéologiques, un demi-étage aux artistes contemporains karakalpaks (peintures, sculptures sur bois, céramiques...) et un étage aux œuvres d'artistes soviétiques censurés (voire emprisonnés ou déportés) pendant les années les plus dures de la période stalinienne.

Savitski a sauvé tellement d'œuvres de l'oubli ou de la destruction que seulement une partie est exposée. Malgré ça, c'est la 2éme plus grande collection du genre, après Sankt Peterburg je crois. La bonne nouvelle, c'est que le musée a fini par trouver quelques mécènes étrangers, des travaux d'agrandissement sont en cours.

Musée Savitski Vous pouvez vous faire une idée du patrimoine de ce musée en consultant son site officiel : galeries du musée Savitski. Impressionnant de trouver un telle collection dans une petite ville en plein désert, mais c'est ainsi que Savitski a pu mettre toutes ces œuvres à l'abri des censeurs du KGB. Et après lui, la directrice Marinika Babanazarova a tenu bon pour préserver cet héritage d'une certaine indifférence ou de la corruption institutionnalisée qui a sévi dans le pays après l'indépendance...

Annexes

Commentaires

1. Le 14 avr. 2019, 12h13 par moi

Marinika Babanazirova a pris en 2018 une retraite bien méritée, mais dans des conditions pas tout-à-fait optimales (elle a fait savoir qu'on l'avait un peu poussée vers la sortie). Espérons que la nouvelle direction du musée continuera à entretenir ce musée vraiment unique...

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet