Voilà une vue approximative de l'itinéraire envisagé, artisanalement tracé au pinceau-photoshop. Vous pouvez cliquer dessus pour mieux voir les traits de pinceau. Une vue d'ensemble :

Carte - Grandes lignes

et zoom sur l'Iran et les -stans d'Asie centrale :

Carte Iran + ...-stans

En orange sur la carte du dessus, c'est le trajet aller. Train jusqu'à Tabriz, visite du nord de l'Iran pendant 1 mois. Traversée du désert turkmène par Darvaza, avec l'aide d'un taxi ou d'un camion de passage en fin de parcours pour sortir avant expiration de mon visa de transit. En Ouzbekistan, à part au bord de feu la mer d'Aral, je voyagerai plutôt en train : c'est plat, pas rigolo à vélo. Ensuite, le Tadjikistan. J'aimerais y passer 2 mois, et traverser le Pamir jusqu'au Kyrgyzstan.

Mais tout ça, c'est théorique. En pratique, divers plans B successifs sont possibles, pour ne pas dire probables. Si il y a trop de neige dans le nord de l'Iran, je prendrai des vacances plus au sud. Si le consulat turkmène m'impose la route Sarakhs-Turkmenabad, je raterai peut-être Darvaza et je verrai Merv. Peut-être m'échapperai-je à Almaty (1) en fin de visa ouzbek pour demander mon visa tadjik, auquel cas il me faudra un second visa ouzbek si je veux rejoindre le Tadjikistan sans prendre l'avion. Et peut-être que mon visa tadjik ne sera pas prolongé, ou sera délivré sans le permis GBAO (2), auquel cas je passerai plus de temps au Kyrgyzstan (1)...

Quant au retour, esquissé en pointillés, ce n'est plus vraiment le voyage, ce sera le retour au boulot. Selon ma date de sortie du Pamir tadjik, et les délais d'obtention de visa russe et biélorusse, retour en train Bishkek - Moscou - Genève, ou en avion Bishkek ou Osh - Istanbul - Genève.

  • (1) Kazakhstan et Kyrgyzstan sont les deux seuls -stans où je peux entrer sans visa
  • (2) ГБАО = Горно-Бадахшанская автономная область : province autonome du Gorno Badakhshan